Claire Garnier est docteure en histoire de l’Université de Montréal (Canada) et de l’Université Clermont II (France).
Elle est spécialiste des institutions hospitalières de l’Ancien Régime français, et de la manière dont les normes de comportement des différents acteurs qui participent à la vie des hôpitaux s’entre-influencent. Ses recherches sont centrées sur l’histoire du corps et sur l’histoire du genre, Ces deux approches conjuguées l’ont amenée à s’intéresser à deux champs de recherche connexes : l’histoire des pratiques de santé, et notamment des pratiques sociales de soin (plutôt que de la médecine) d’une part, et l’histoire de la spiritualité, partie intégrante des mentalités et comportements sociaux modernes d’autre part.
Elle vient d’achever un post-doctorat à l’Université Saint-Boniface (Manitoba, Canada) au sein du programme « Statut des Métis au Canada ».

Page Academia