groupecahsa@gmail.com

2021 JOURNÉE D’ÉTUDES VIRTUELLE

COLLECTIF D'ANTHROPOLOGIE ET D'HISTOIRE DU SPIRITUEL ET DES AFFECTS

LA SPIRITUALITÉ DE L’ÂGE CLASSIQUE AU MIROIR DU XIXe SIÈCLE

9 décember 2021

Sur Zoom

The Collectif d’Anthropologie et d’Histoire du Spirituel et des Affects (CAHSA) a le plaisir de proposer une journée d’études virtuelle le jeudi 9 décember 2021 sur le thème « La spiritualité de l’Âge Classique au miroir du XIXe siècle / Spirituality of the French Classical Period through the Prism of the 19th Century ». Nous vous invitons très chaleureusement à venir explorer ce sujet avec nous!

Les intervenant·e·s seront notamment invité·e·s à questionner les transformations des pratiques religieuses héritées des siècles anciens, à travers la réédition de textes spirituels ou l’évolution architecturale et matérielle des lieux et objets de culte. Ils pourront s’intéresser notamment à l’influence du contexte historique (du Concordat à l’après 1870) sur la réactualisation et/ou la récupération idéologique des textes et des pratiques religieuses, dans une perspective qui englobe aussi bien l’histoire de l’Église que l’histoire du livre ou l’histoire des idées. Une attention particulière pourra être accordée aux écrivains qui ont fait de la spiritualité classique une pierre de touche de leurs œuvres (Chateaubriand, Lamartine, Constant, etc.) et aux sensibilités individuelles ou collectives exprimées vis-à-vis de l’héritage religieux (qu’il s’agisse d’admiration ou de rejet). Les contributions pourront en outre évaluer, entre auteurs et publics, l’influence de l’horizon d’attente (convictions, croyances et sensibilités des fidèles ; sociologie du lectorat ; goûts et affects) sur la production ou la reproduction de textes et objets à connotation spirituelle.

COMMITÉ ORGANISATEUR:

Joy Palacios, Université de Calgary
Arnaud Wydler, Université de Fribourg
Marc Court, chercheur indépendant
Marion Robinaud, LabEx HASTEC/CéSor

COMMITÉ SCIENTIFIQUE:

Anne Régent-Susini, Université Sorbonne Nouvelle—Paris 3
Emmanuelle Friant, Université de Montréal
Corinne Bayerl, Université d’Oregon